76,11 % de taux participation

Comme détaillé dans le journal de campagne vidéo posté ce dimanche sur la page Facebook du blog, c’est une nouvelle campagne électorale qui commence. Une campagne avec un enjeu capital, le taux de participation.

Sans vouloir minimiser le travail abattu par le candidat Idriss Déby Itno, son épouse et toutes les équipes de la Direction nationale de campagne, les régions visitées jusqu’à ce samedi 27 mars  dans le cadre de la présente campagne électorale étaient des tours de chauffe. Des ‘’practice’’ pour ce qui sera la victoire par le taux de participation.

Les deux Mayo-Kebi : deux de ces provinces, si ce n’est les provinces liges, à remporter pour le MPS et ses partis alliés. Depuis plus de 10 jours Jean-Bernard Padaré, chef de mission provincial, mobilise et sensibilise toutes les villes, tous les villages et recoins du ‘’fief politique de Saleh Kebzabo’’ pour assurer à l’Alliance du consensus un succès sans contestation. Un travail de fond à l’instar de ce qui se fait dans les autres provinces méridionales du Tchad. Amina Priscille Longoh dans le Mandoul, Ramatou Mahamat Outouin dans le Mayo-Kebi Ouest, Djimasbaye Nahogna dans le Moyen-Chari, Madi Kassouré dans la Tandjilé, etc.

Hinda Déby Itno. Ce lundi 29 mars 2021 en meeting à Pala province du Mayo-Kebi Ouest). Crédit photo : Al Wihda

C’est par le Mayo-Kebi Ouest que cette deuxième partie de campagne électorale a débuté ce lundi 29 mars. Plus précisément à Pala. Hinda Déby Itno, désormais partie intégrante du dispositif de sensibilisation et par ailleurs ‘’envoyée spéciale’’ du candidat Idriss Déby Itno, a tenu un meeting dans le stade du chef-lieu de la province. Multipliant les promesses, elle a porté la voix du Président de la République et appelé les électeurs a à allé retirer leurs cartes d’électeurs et ainsi faciliter la victoire contre l’abstention tout en rappelant : « Il ne faut pas écouter les sirènes de la division, les gens en mal de popularité qui se cachent pour dire que le Mayo Kebbi Ouest est leur fief »

Pourquoi viser le taux de participation ?

Saleh Kebzabo, présenté comme le principal opposant à la candidature d’IDI, s’étant retiré, il laissait le champ libre au Président sortant pour une victoire quasi assurée. Mais Idriss Déby Itno et son camp, ne voulant pas que l’opposition puisse se targuer, en cas d’abstention élevée, d’avoir convaincu les Tchadiens d’ignorer l’élection présidentielle et de minorer, voire de rendre illégitime la victoire annoncée mettront un point d’honneur à faire en sorte que les bureaux de vote soient le plus fréquentés possible le 11 avril, jour de l’élection, et ainsi conforter le processus électoral en cours.

Lors de l’élection présidentielle de 2016, le taux de participation était de 76,11 % du corps électoral. Le pari pour IDI et sa DNC est donc de faire au moins aussi bien en cette année 2021.

Rappel des chiffres clés de la dernière consultation présidentielle

Nombre d’inscrits sur les listes électorales :

6 260 000 personnes (contre 7 324 000 en 2021)

Taux de participation :

76,11 % (soit 4 764 486 personnes)

Résultats :

Idriss Déby Itno (MPS + Alliés) a obtenu 61,56 % des voix exprimées

Saleh Kebzabo (UNDR) a obtenu 12,77 %

Laoukein Kourayo Médard (CTPD) a obtenu 10,61 %

Jospeh Djimrangar Dadnadji (CAP-SUR) a obtenu 5,04

Delwa Kassiré Koumakoye a obtenu 1,99 %

Malloum Yoboïdé a obtenu 1,81 %

Mahamat Ahmat Al Habo a obtenu 1,58 %

Abdoulaye Mbodou Mbami a obtenu 1,44 %

Clément Djimet Bagaou a obtenu 1,36 %

http://

La tendance pour une participation importante est en train de se dessiner. La mobilisation de ce mardi 30 mars aux alentours de midi dans les tribunes du stade de Doba (province du Logone oriental) pour le deuxième meeting méridional du candidat du consensus présage d’une belle victoire à venir.

Chérif Adoudou Artine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *