» (…) nous n’allons pas nous décourager. Nous allons appuyer les efforts appropriés visant à trouver une solution au cas de notre compatriote. »

Chérif Mahamat Zene,

ministre des Affaires étrangères du Tchad

Compte Facebook de Béchir Issa Hamidi

Le Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine, de la Coopération Internationale et de la Diaspora, Chérif Mahamat Zene s’est prononcé sur cette affaire au cours d’un entretien accordé à la Presse nationale, ce midi (ndlr lundi 21 janvier 2019)

« L’étudiant tchadien YOUSSOUF ALLAMINE TAHIR a été arrêté le 05 février 2015 à la frontière entre l’Inde et le Népal. Informé, le Consul honoraire du Tchad à New Delhi a contacté par une note le Ministère indien des Affaires étrangères le 9 mars 2015 et a demandé la libération et le rapatriement de l’étudiant au Tchad. Le 10 mars, le Ministère indien des Affaires étrangères a contacté, à son tour, le gouvernement de l’état fédéré d’Uttar Pradesh qui lui a fait savoir que le cas de l’étudiant tchadien relève de la justice de cet Etat, puisque plusieurs chefs d’accusation, notamment falsification et détention de faux documents pèsent sur lui. Ces éléments ont été portés à l’attention du Consulat le 27 mars 2015 par le Ministère indien. Lire la suite ici (compte Facebook de Bechir Issa Hamidi).

Chérif Adoudou Artine, leader numérique autoproclamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *