Scandale ou business as usual ? 

Ce lundi 14 janvier marque la fin du feuilleton COTON TCHADOLAM. Le groupe d’agro-industrie singapourien et la République du Tchad ont finalisé une convention de reprise et de garantie du passif de la société cotonnière. OLAM confirme donc son acquisition de 60% de la COTON TCHAD. Les 35 milliards de passif sont par contre à la charge du Tchad.

Voici la ventilation de la dette en question (source : tchadinfos.com)

  • Fiscales : correspondant à la somme de 13 690 433 306 FCFA ;
  • CNPS 2 898 379 481 FCFA ;
  • Cotonculteurs 6 680 476 207 FCFA ;
  • Fournisseurs et prestataires d’exploitation 12 193 100 151 FCFA. Ce qui fait un total 35 462 389 145.

Scandale ou business as usual ? 

J’ai posé la question à un financier (un contribuable tchadien) et j’attends vos réponses…

Vidéo

Chérif Adoudou Artine, leader numérique autoproclamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *