A l’instar d’Amazon, Apple et Microsoft, Alphabet, la maison mère de Google, atteindra officiellement les 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière le 03 février prochain, date de l’annonce de ses résultats 2019.

Siège de Google à Mountaine View en Californie.

Avant de lire l’article de Siècle digital, essayons de comprendre ce qu’est une capitalisation boursière.

La capitalisation boursière correspond au prix qu’il faudrait payer s’il était possible de racheter toutes les actions d’une société à leur cours de marché actuel. Cependant ce prix dépend du volume de demande pour cette action. Ainsi lorsqu’un investisseur désire acquérir une grande quantité d’actions d’une société et a fortiori 100 %, il doit généralement payer plus que le cours du marché pour inciter les actionnaires actuels à lui vendre leurs actions.

Si l’on se fie à cette définition Wikipedia, c’est la demande qui fixe ce montant de capitalisation boursière. Si une demande effective de rachat d’Alphabet arrivait aujourd’hui sur la table de Sundar Pichai, PDG du groupe installé à Mountain View.

Les GAFAM sont les cinq sociétés les plus importantes des États-Unis, seul Facebook est à la traîne avec une capitalisation boursière tout de même raisonnable de 631 milliards de dollars. Lire la suite de l’article de Siècle Digital ici…

Cherif Adoudou Artine, leader numérique autoproclamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *