Le sport pendant le ramadan

Avez-vous une routine sport pendant le mois de ramadan ? Loin d’être une obligation, la pratique du sport pendant ce mois spécial est recommandée. Mais comment concilier le jeûne et l’activité physique ? Je vous raconte ma routine.

Accumuler des calories entre 18 heures et minuit sans s’adonner à la pratique sportive peut vous procurer quelques surprises après le mois de jeûne : une prise de poids presque assurée et une perte de condition physique.

Afin de ne pas se laisser piéger, je vous livre ma routine sport durant le mois sacré.

Lorsque je quitte le bureau à 16 heures, je sais qu’une séance de sport d’au moins 45 minutes m’attend. La fatigue, la soif et la faim ne facilitent pas les choses. par conséquent le premier exercice à accomplir est de trouver la motivation. Et pour cela il y a au moins deux méthodes mentales.

La première est que pendant ces 3/4 d’heure je vais écouter ma playlist préférée. D’aucuns me diront que la musique est interdite pendant le ramadan… et celui-ci rajoutera que la musique est interdite tout court. Ce n’est pas un problème, car vous pouvez remplacer votre playlist avec des versets du Saint Coran.

Le second mode de persuasion que je m’impose est ce sentiment d’aisance générale que procure une séance de sport. Plus que cette impression, c’est la bonne condition physique qui en résulte. Vous ne serez plus essoufflés au moindre effort, monter des marches d’escaliers ne sera plus un exercice fastidieux. je me dis donc que ce sont 45 minutes pour se faire du bien.

Les horaires ?

Le premier créneau, mon préféré, se situe entre 17 heures et 17 heures 45. La séance se terminant donc à une trentaine de minute de la rupture du jeûne. Juste le temps de prendre une douche et effectuer ses ablutions

le second créneau nécessite encore un peu plus de motivation car il se situe en soirée, juste après la prière de Tarawih.

Quel type de séance ?

Une fois le short enfilé, nous voila fin prêts pour suer utile. Sur ces 45 minutes, je recommande 30 minutes d’exercice cardio-training et 15 minutes de musculations. Étant donné que nous ne sommes pas des sportifs de haut niveau et que la performance n’est pas notre objectif principal, ce programme est largement suffisant pour se maintenir en forme.

Il ne faut donc pas forcer… surtout en période de ramadan, car ces séances doivent avant tout rester un plaisir.

Mes 30 minutes de cardio-training consistent a pédaler sur mon vélo d’appartement.

Ensuite à l’aide d’un agrée (pas de torture, mais quoi que…) qu’on appelle Ab Slide (ou Ab Roller ou encore Ab Wheel), je travaille les principaux muscles du haut du corps. Le Ab Slide assure un bon gainage, travaille les abdos latéraux, les pectoraux, les épaules, les cuisses et dans une moindre mesure les biceps et les triceps.

Un modèle de Ab Slide (ou Ab Roller)
Comment utiliser un Ab Wheel

Si vous parvenez à réaliser 3 séries de slides, vous aurez atteint un niveau honorable.

Vous pouvez, pour compléter sur les biceps et les triceps, vous procurer des haltères. Ils coûtent encore relativement chers à N’Djaména… mais j’ai une astuce. A l’aide de 4 boites vides de Nido, je me fais 2 haltères (remplissez les de ciment et fixez-les deux à deux avec une tube galva de 60 cm). Commencez avec des boites de 990 g. Vous pourrez ensuite, si vous vous sentez les capacités, de passer à des boites de 2,5 kg (soit un haltère de 5 kilos).

S’hydrater

Après la rupture du jeûne, n’hésitez pas à boire beaucoup d’eau pour éviter les courbatures après les séances. Un site spécialisé nous explique pourquoi l’eau permet d’éviter les courbatures.

Pour plus d’astuces et de programmes de séances de sport , Instagram est une mine d’or. Il y a des comptes pour tous les niveaux.

Pour les dames, voici le compte de Michelle Lewin. Elle va vous transmettre ses bonnes vibes et motiver comme jamais.

Et pour ces messieurs, ma recommandation est Calisthenics motivation, un compte qui donne des conseils en streetworkout, une sorte de musculation sans agrées spécifiques.

16 heures 34. Allez, il est temps pour moi d’aller suer un peu…

Chérif Adoudou Artine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *