Les professionnels africains du marketing digital se retrouveront à Abidjan pour les Adicomdays 2019 (Africa Digital Communication Days) les 22 et 23 mars pour humer les dernières tendances du secteur, trouver les meilleurs insights et resauter.

Les Adicomdays (Africa Digital Communication Days) se présentent comme le rendez-vous incontournable de la communication digitale en Afrique. Organisées par l’agence Totem (spécialisée dans l’Influence marketing et le Brand content) depuis 2017, la troisième édition se déroulera les 22 et 23 ars prochains à Abidjan. La première s’étant tenue à Paris, la seconde déjà à Abdijan.

La ville d'Abidjan est magnifiée
L’affiche officielle des Adicomdays 2018
Les influenceurs au détriment des pros ?

Cet événement, que j’estime clé pour l’identité numérique africaine, regroupera plus de 400 participants, des professionnels du marketing issus des plus grande sociétés ‘’Brick and Mortar’’, mais aussi, et c’est évident, de ‘’Pure Player’’. Le parterre des intervenants était particulièrement riche, impressionnant (autant qualitativement que quantitativement) lors des deux précédentes éditions. Parallèlement il y aura également des influenceurs net. Ceux que je ne désigne pas comme des professionnels du marketing, mais plutôt comme des acteurs de ce marketing digital.

En échangeant avec les organisateurs via leurs réseaux sociaux, j’ai pu partager une de mes observations en ce qui concerne le traitement médiatique de l’évènement. J’estimais que les Adicomdays donnaient plus d’importance aux influenceurs (certes tous talentueux dans ce qu’ils font) au détriment des professionnels. Sans doute une envie compréhensible de créer de l’engouement autour de ces personnalités. Mais la médiatisation à tout prix n’est-elle pas un piège ? En adoptant cette voie, les Adicomdays entreraient plus dans la sphère de l’Entertainment que dans celui des rencontres professionnelles.  On perdrait alors cette essence qui pourrait faire de ce rendez-vous annuel un must de marketing digital, non pas seulement en Afrique, mais dans le monde.

Retour sur investissement

Le programme 2019 n’étant pas encore disponible, intéressons-nous au menu qui était proposé l’an dernier pour se faire une idée de ce qui nous attend dans deux mois. En 2018, les intervenants ont parlé de social média, de brand content et ont partagé les dernières pratiques du (des ?) secteur(s). Dans ce maelstrom de sujets, les KPI et le ROI ont été au centre des discussions. Le site internet des Adicomdays annonçait la couleur en écrivant : «l’ensemble des sujets étudiés sera à travers le prisme du retour sur investissement» car le thème était « Comment optimiser le retour sur investissement de sa communication digitale en Afrique ? ». Le planner stratégique en manque de débats et de challenge que je suis aurait trouvé de quoi se réjouir.

J’aime beaucoup le concept et le fait de rencontrer des femmes et des hommes aguerris aux dernières techniques du marketing m’emballe vraiment. C’est pour cela que je compte me rendre à Abidjan fin mars 2019 pour humer les tendances du marketing en Afrique et profiter des insights, du réseautage et des échanges humains que peuvent offrir les Adicomsdays. Par la même occasion je représenterai le Tchad au sein du microcosme continental, en compagnie certainement de la brillante Sandrine Naguertiga…et peut être d’autres.

Les Adicomdays (www.adicomdays.com) se tiendront les 22 et 23 mars 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Chérif Adoudou Artine, leader numérique autoproclamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *