Pour suivre l’actualité africaine sereinement et réaliser sa veille média sans être agressé par ce flux d’informations qui inonde nos TL, voici les cinq utilisateurs de twitter à suivre. Avis subjectif, bien évidemment…

On passe beaucoup de temps sur twitter, la Rolls des réseaux sociaux.

Qu’y fait-on ? On s’exprime. On balance au monde (du moins c’est que nous fait croire la landing page du site de micro-blogging) sa vie, sa rage, ses déceptions, ses réussites, ses échecs… et son mytho (très souvent). Mais au-delà de ces envolées twitteriennes, il y a une raison principale pour laquelle nous sommes sur nos TL toutes les 10 minutes. On veut s’informer. Mais cela devient de plus en plus difficile et risqué tant les hoax polluent nos flux d’information.

Pour vous aider à extraire le bon grain de l’ivraie, voici mon top 5 des comptes africains francophones à suivre pour être au fait de l’actualité continentale.

Number 5@dembagueye

Un consultant en communication digitale ne pouvait qu’être dans mon top 5.

Ce n’est pas tant ses RT ou commentaires sur l’actualité africaine qui le placent dans cette short-list, mais plutôt la justesse de ses propos, sa passion professionnelle et ses inspirations. En cela il est un exemple à suivre pour un twitter africain plus apaisé, plus posé et plus réfléchi. Étant dans cet état d’esprit, on ne peut que mieux juger et analyser l’actualité.

Number 4

Jeune Afrique @jeune_afrique

Si le titre papier est devenu un almanach à la solde de celui qui paye le plus, le site Internet et le compte twitter sont incontournables. Même sans la version abonné vous pouvez vous informer de manière factuelle sur l’actualité africaine.

Ses pendants Le Monde Afrique, Le Point Afrique, etc. sont intéressants jusqu’à une certaine limite. Et cette limite c’est d’écrire souvent des papiers, qui se veulent des articles de fond, à partir d’un bureau à Paris.

RFI (@RFI

La radio du monde, comme elle se définit, est un excellent outil pour l’ouverture d’esprit. Rajouter à cela que la qualité technique des émissions est optimale. Personne en Afrique francophone ne peut bouder cette mine de savoir qui à longueur de journée nous abreuve d’infos, de culture, de sports, etc. A nous ensuite de faire le pour et le contre (cette notion de Libre-arbitre chère à Emmanuel Kant).

Le gros plus de RFI par rapport aux autres médias français ? Elle a vraiment des ancrages locaux.

Number 3

@AshleyLelaMAIGA

Le mystère que tout le Mali voudrait percer. Qui est-elle ? Qui est-il ?

Passé ce questionnement sur son sexe, ce sont surtout ses prises de position sur la chaude actualité malienne tout d’abord et africaine ensuite qui attirent l’attention.

Toujours à contre-courant, Ashley tacle sans discernement les djihadistes, le gouvernement, les putschistes, les twittos. Je me souviens d’une passe d’arme entre elle et mon amie Dia Sacko. C’était trash, à la limite de l’indécence de la part d’Ashley qui taxait sa compatriote de tous les noms et de tous les maux. Ce côté borderline est détestable, mais cela fait partie de la ligne éditoriale du twitto le plus énigmatique d’Afrique francophone.

Number 2

@Doubangar

Je la décrivais il y a quelques années comme mon « coach es twitter » car elle est toujours factuelle, posée et aimable… Tout ce qu’il faut pour être un #ItTwitto !

Loin des discours partisans, qui en deviennent parfois manichéens, elle relaie l’actualité africaine indépendamment des pays, des sujets et des angles. Ses interventions « d’ordre privé » sont très rares, son compte étant suivi avec attention par quelques chefs d’État africains, Félicité Doubangar se doit de rester professionnelle en toute circonstance.

La Tchadienne installée en France est la métronome de l’actualité africaine sur twitter.

…and the winner is Puff Mammy !

@PaolaAudrey

En toute objectivité cette fois, cette utilisatrice de Twitter est un Ovni. Elle ne rentre dans aucun cadre, si ce n’est celui de la gouaille, et c’est ce qui fait sa force.

Elle parle de politique, des mutations des sociétés africaines via le prisme de la jeunesse, des technologies et de leur utilisation IRL pour faire bouger les lignes, de musique (surtout Beyoncé et les chanteurs nigérians) et d’empowerment au féminin. Ses tweets sont intelligents, ses réflexions sont souvent basées sur du tangible et surtout elle dégage une énergie communicative.

Je ne vous parle pas de ses live Instagram… tout y passe, sans langue de bois et avec un certain parti pris. Mais ça, elle ne s’en cache pas.

 

Chérif Adoudou Artine, leader numérique autoproclamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *